de fr it

Echange deBienne1599

Les mesures prises par Jacques Christophe Blarer de Wartensee, prince-évêque de Bâle de 1575 à 1608, pour renforcer son pouvoir et imposer la Contre-Réforme, se heurtèrent à une forte résistance dans la partie méridionale et protestante de l'évêché. La ville de Bienne, largement autonome, relevait certes du chapitre de Bâle, mais elle était alliée de Berne, Fribourg et Soleure et à ce titre membre de la Diète; elle possédait de nombreux droits dans l'Erguël. Les gens de la prévôté de Moutier-Grandval étaient combourgeois de Berne depuis 1486. En 1594, après de longues discussions entre l'évêque et Bienne, un arbitrage fédéral confirma pour l'essentiel le statu quo. L'évêque refusa cette sentence. Afin de satisfaire une partie de ses revendications, il se proposa d'échanger Bienne contre des droits que Berne possédait dans l'évêché. Les négociations, relancées en 1596, aboutirent au traité d'échange du 27 septembre 1599 (en all. Bieler Tauschhandel): Berne recevait les droits épiscopaux sur Bienne, Vigneules, Evilard, Mâche et (partiellement) Boujean; en revanche, elle renonçait à sa combourgeoisie avec Moutier-Grandval (contre la garantie de la liberté de culte) et payait 15 000 couronnes bernoises à l'évêque, Bienne abandonnant la plupart de ses droits dans l'Erguël. L'évêque tenta bientôt de recatholiciser la vallée de Moutier et s'aliéna ainsi les Bernois. Les bourgeois de Bienne, divisés en deux partis farouchement opposés, mais unis contre la souveraineté bernoise, se rallièrent à l'évêque en 1606. Le traité d'échange était dès lors caduc; les cantons approuvèrent le fait et Berne dut l'admettre en 1607. Les relations entre Bienne et l'évêque furent réglées par le traité de Baden du 28 mai 1610: Bienne ne gardait dans l'Erguël que le droit de lever des troupes (droit de bannière), mais conservait une large autonomie et son statut de pays allié de la Confédération. L'évêque eut beau renforcer son emprise politique et administrative sur le sud de l'évêché, il ne parvint pas à le reconvertir au catholicisme.

Sources et bibliographie

  • E. Kleinert, Der Bieler Tauschhandel, 1594-1608, 1914