de fr it

Nouveau Front

Fondé en 1930 par Robert Tobler et d'autres étudiants zurichois, le Nouveau Front fut l'une des premières organisations du frontisme. A l'instar de la Jeunesse radicale, il inscrivit d'abord son action dans le mouvement de renouveau national du radicalisme et se présenta comme une organisation d'opposition lors des journées académiques radicales. En 1932, Rolf Henne et d'autres jeunes radicaux de Schaffhouse, déçus par leur parti, se joignirent au Nouveau Front. La rupture avec le parti radical ne tarda pas. Le Nouveau Front s'inspirait des théories antidémocratiques d'un maître de gymnase zurichois, Paul Lang. Il faisait passer l'esprit communautaire avant l'individu et l'obéissance au chef avant la souveraineté du peuple, revendiquant une société organisée selon le modèle corporatiste (Corporatisme, Etat corporatif), au-delà du marxisme et du libéralisme. Favorablement impressionné par la prise du pouvoir de Hitler, le Nouveau Front fusionna dès le printemps 1933 avec d'autres groupes frontistes pour former une nouvelle organisation extrémiste, le Front national, mais conserva cependant encore une année son nom à Schaffhouse.

Sources et bibliographie

  • Arch. des étudiants de l'université de Zurich
  • Arch. du rectorat de l'université de Zurich
  • K.-D. Zöberlein, Die Anfänge des deutsch-schweizerischen Frontismus, 1969
  • A. Schiendorfer, «Die Neue Helvetische Gesellschaft und die Jugend der Zwischenkriegszeit», in SchBeitr., 1990, 363-394

Suggestion de citation

Wolf, Walter: "Nouveau Front", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.09.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017408/2010-09-07/, consulté le 21.10.2020.