de fr it

UrsWielstein

Mentionné dès 1535, 1578 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Niklaus, boulanger et membre du Grand Conseil, et d'Elsbeth Hofer. Elsbeth Zur Schmitten. Etudes à Paris (1535-1537). Serment de bourgeoisie à Soleure (1541). Membre du Grand Conseil (1543-1551), secrétaire des finances (1543-1555), membre du Petit Conseil (Jungrat en 1551-1552 et 1556-1567, Altrat en 1552-1556 et 1568-1570), bailli de Kriegstetten (1552-1555, 1557-1559, 1563-1565 et 1568-1570), trésorier (1555-1570) et avoyer de Soleure (1570-1578). W. fit partie du cercle d'humanistes entourant Hans Jakob vom Staal le Vieux. Après l'amélioration sensible des relations entre Berne et Soleure, il composa un poème pour célébrer la réconciliation entre les deux villes (1572).

Sources et bibliographie

  • J. Mösch, «Der Einfluss des Humanisten Glarean auf Solothurn und das Lobgedicht des Magister Theander vom Jahre 1571», in JbSolG, 11, 1938, 65-127, surtout 88
  • SolGesch., 2, 69-70, 200