de fr it

Johann Ludwig vonRoll von Emmenholz

22.12.1643 à Soleure, 16.1.1718 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Ludwig (->). Frère de Johann (->). 1669 Maria Magdalena Wallier, fille de Philipp, capitaine de la Garde suisse. Voyage d'études à Rome en 1663 (consigné dans un journal), puis à Lyon et Paris. Membre du Grand Conseil de Soleure (1663), puis du Petit Conseil (Jungrat en 1675, Altrat en 1680), trésorier (1688), banneret (1701), avoyer (1707-1718). R. s'associa au commerce de sel soleurois en 1692. Il fut fait baron d'Empire par Léopold Ier (1698). En 1661, Louis XIV licencia la moitié de la compagnie des Gardes suisses, qui appartenait à R. depuis de nombreuses années. Déçu, il se détourna alors de la France, encouragé par son cousin Karl Konrad von Beroldingen. En 1688, R. soutint une campagne vénitienne contre les Turcs et acquit une compagnie dans le régiment des cantons catholiques, qu'il ne commanda toutefois pas personnellement. A la tête du parti anti français opposé à l'avoyer Johann Victor Besenval (1638-1713), R. tenta de réduire l'influence de la France sur son canton. En 1715, il lutta en vain contre le renouvellement de l'alliance avec celle-ci. Grand propriétaire, R. possédait les manoirs d'Emmenholz et de Bleichenberg, la résidence d'été de Vigier, ainsi que des domaines agricoles et des alpages. Il fonda en 1710 le plus grand fidéicommis de Soleure.

Sources et bibliographie

  • AFam (en mains privées), Soleure
  • L.R. Schmidlin, Genealogie der Freiherren von Roll, 1914, 115-127
  • E. Meyer, «Solothurns Politik im Zeitalter Ludwigs XIV., 1648-1715», in JbSolG, 29, 1956, 33-156
  • SolGesch., 2
  • C. Studer, Solothurner Patrizierhäuser, 1981, 30-32, 68-71
  • MAH SO, 2, 2008
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johann Ludwig von Roll
Dates biographiques ∗︎ 22.12.1643 ✝︎ 16.1.1718