de fr it

Hans Jakob vomStaalle Vieux

1540 à Soleure, 14.4.1615 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Hans Jakob, orfèvre, et d'Anna Seemann. 1) 1570 Margaretha Schmid, fille d'Ulrich, bailli de Dorneck, 2) 1588 Veronika Sury, fille de Hans Ulrich, membre du Petit Conseil (Altrat). Ecoles conventuelles de Saint-Urbain et de Beinwil (après 1555), élève de Glaréan à l'université de Fribourg-en-Brisgau (1558-1559), humanités au Collège royal et à la Sorbonne à Paris (1560-1567), entrecoupées de voyages d'études aux Pays-Bas et en Angleterre. Secrétaire de camp au régiment Pfyffer au service de France (1567-1570) et au régiment Zurmatten (1574-1575), S. fut ensuite capitaine à Lyon (1594-1595). Membre du Grand Conseil de Soleure (1572), chancelier (1578), membre du Petit Conseil (Altrat, 1594), trésorier (1602), banneret (1604), il fut à plusieurs reprises délégué à la Diète et aux conférences, et envoyé par Soleure auprès de la cour de France. En accord avec la politique française, S. contribua à garantir la sécurité de Genève (traité de Soleure de 1579, paix de Saint-Julien de 1603). En 1593, il intercéda, à Rome, en faveur du roi de France Henri IV qui avait été excommunié. Ami de Pierre Canisius et du prince-évêque de Bâle Jacques Christophe Blarer, S., qui était favorable à la réforme tridentine, encouragea la vie monacale, ainsi que la formation ecclésiastique. A la demande du Conseil, il rédigea, entre 1600 et 1604, le coutumier de la ville de Soleure. S., qui avait entrepris de constituer une très riche bibliothèque dès ses années d'études, fut, à l'époque, l'un des hommes les plus cultivés de la Confédération. Son journal et ses lettres sont des sources de grande valeur. Anobli par le roi de France Henri III en 1577, chevalier de l'Eperon d'or en 1594.

Sources et bibliographie

  • R.M. Kully, éd., Hans Jakob vom Staals Reisenotizen und Testament von 1567, 1993
  • R.M. Kully, H. Rindlisbacher, éd., Der Liber Amicorum des Hans Jakob vom Staal, 1998
  • Ephemeriden (annotations du calendrier), lettres, bibl., ZBSO
  • R. Aerni, Johann Jakob von Staal und das Solothurner Stadtrecht von 1604, 1974
  • SolGesch., 2
  • E. Meyer, Hans Jakob vom Staal der Jüngere (1589-1657), 1981, 11-36
  • P.J. Weber, «Die Brieffreundschaft zwischen Petrus Canisius und dem Solothurner Patrizier Hans Jacob von Staal d. Ä.», in FGB, 74, 1997, 93-143
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Meyer, Erich: "Staal, Hans Jakob vom (le Vieux)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.02.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017549/2012-02-23/, consulté le 13.06.2021.