de fr it

Johann Viktor LorenzArregger von Wildensteg

24.8.1699 à Soleure, 23.3.1770 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Franz Anton Josef, du Petit Conseil (Jungrat), et de Maria Magdalena Buch. Frère de Franz Anton (->). 1745 Jakobea von Roll, fille d'Urs Viktor, avoyer. Membre de la corporation des Forgerons, du Grand Conseil dès 1725. Capitaine en Espagne en 1728, A. fut capturé par des pirates à la défense de Ceuta et Oran en 1732; esclave à Alger, relâché contre rançon en 1738. Colonel dès 1736. Membre du Petit Conseil (Jungrat) en 1743, il fut anobli par l'impératrice Marie-Thérèse en 1749 (baron von Wildensteg); probablement administrateur de domaines en Bohême du nord. Fondation pieuse en faveur de la chapellenie de Gempen (SO) en 1752. Membre fondateur de la Société économique en 1761. Membre du Petit Conseil (Altrat), conseiller secret et trésorier en 1764, banneret en 1765, bailli du Bucheggberg en 1766. Délégué à la Diète à plusieurs reprises, il signa au nom des catholiques la capitulation de 1764 avec Louis XV. Il a rédigé des mémoires sur ses années de captivité (manuscrit à la Bibliothèque centrale de Soleure).

Sources et bibliographie

  • Fonds, StASO
  • Dossier, ZBSO
  • J.J. Amiet, Lorenz Arregger, Sklave in Algier, 1874
  • C. Glutz-Blotzheim, Das Adelsdiplom des Lorenz Arregger 1749, 1937
  • SolGesch., 3
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF