de fr it

Jean-Jacques deSurbeck

6.12.1644 à Soleure, 5.5.1714 à Paris, cath., de Soleure. Fils de Johann Jakob, maître boulanger, et de Helena Byss. 1) Anne de Blondeau, 2) Marie Magdelaine Chappellier, fille d'Henry, propriétaire du château de Garlande dans la seigneurie de Bagneux. Entré aux Gardes suisses (1665), capitaine d'une compagnie franche (1671), major au régiment des Gardes suisses (1680), brigadier (1691), inspecteur général de l'infanterie (1694), maréchal de camp (1696), lieutenant-général (1704). Brigadier lors de la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697), S. joua un rôle décisif à la bataille de Neerwinden (1693). Après la signature du traité de Ryswick (1697), il soutint l'opposition du Conseil de Soleure au projet de la France de réduire les troupes de mercenaires et à la nouvelle capitulation. Il participa à la plupart des principales batailles de la guerre de Succession d'Espagne (1701-1714). S., qui n'appartenait pas au patriciat, fut l'un des chefs militaires suisses les plus brillants de son temps. S. fut élevé à la dignité de baron héréditaire en 1704 par Louis XIV; le domaine de Garlande, dont avait hérité sa femme, fut alors érigé en seigneurie.

Sources et bibliographie

  • SolGesch., 2
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.12.1644 ✝︎ 5.5.1714