de fr it

WilhelmTugginer

1526 à Zurich, 22.5.1591 à Soleure, cath., de Zurich (déchu de sa bourgeoisie) et Soleure (1559). Fils de Heinrich, sergent de la ville de Zurich. Neveu de Wilhelm Frölich. 1) vers 1559 Elisabeth Rahn, 2) 1565 Maria Saler, fille de Werner, chancelier, 3) 1589 Elisabeth Cléry. Après son instruction militaire à Paris, T. entra au service de France aux côtés de son oncle, si bien qu'il se faisait aussi appeler Frölich. Dès 1544, il prit part à plusieurs campagnes de la guerre entre la France, l'Espagne et l'Angleterre et contre les huguenots. Capitaine (1558), il fut anobli par Charles IX (1563). Enseigne (1564), puis lieutenant (1569) de la Garde royale des Cent Suisses et colonel du régiment des Gardes suisses (1573). Durant cette période, il fit de courts séjours à Soleure où il était membre de la corporation des Aubergistes. Membre du Grand Conseil (dès 1565) et du Petit Conseil de Soleure (dès 1570), T. fut délégué à la Diète et en France, dont il fut un fidèle partisan. Ami de Hans Jakob vom Staal le Vieux. Chevalier de l'Eperon d'or (1570).

Sources et bibliographie

  • Ch. Studer, Zwei Solothurner Söldnerführer, 1985
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF