de fr it

BernardinBuchinger

22.1.1606 à Ensisheim (Alsace), 5.1.1673 au prieuré de Löwenbourg (comm. Pleigne). Fils de Christian et de Marguerite Fischer. Etudes chez les jésuites à Ensisheim. Entré au couvent cistercien de Lucelle en 1623, B. y étudie la philosophie et la théologie. Prêtre en 1630. Secrétaire de l'abbé Laurent Lorillard, archiviste et cellérier. Alors que les religieux de Lucelle sont dispersés en 1632 (guerre de Trente Ans), B. est nommé en 1642 abbé de Maulbronn (Wurtemberg), abbaye sécularisée à la paix de Westphalie. Abbé de Lucelle de 1654 à sa mort, B. y ramène la communauté en 1656 et restaure le couvent. Il renouvelle en 1655 la combourgeoisie avec Mulhouse et Bâle. Conseiller d'église au Conseil souverain d'Alsace en 1657. Auteur d'un journal et de plusieurs manuscrits consacrés à l'histoire de Lucelle.

Sources et bibliographie

  • A. Chèvre, Lucelle, 1973
  • HS, III/3, 307-308
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Noirjean, François: "Buchinger, Bernardin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.02.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017622/2003-02-03/, consulté le 22.04.2021.