de fr it

Louis-François-ZéphirinCopin

26.8.1723 à Saint-Ursanne, 11.6.1804 au Noirmont, cath., de Saint-Ursanne. Fils de François-Bernard, chirurgien, conseiller puis maître-bourgeois, et d'Anne Barbe Cuenin. Théologie au séminaire de Porrentruy. Ordonné prêtre en 1746. Vicaire à Saint-Ursanne (1746-1755), puis curé du Noirmont (1755-1804). Partisan et propagateur, dans les Franches-Montagnes surtout, des idées de la Révolution française, C. est député à l'assemblée nationale de la République rauracienne (1792-1793), envoyé à Paris pour solliciter de la Convention le rattachement de la principauté de Bâle à la France (1793). Juge de paix du canton de Saignelégier (1793). Emprisonné pendant la Terreur. Prêtre jureur, très hostile aux prêtres réfractaires et au clergé régulier, il sera le seul autorisé à rester en place après le concordat (1801). Il est aussi connu comme médecin et alchimiste.

Sources et bibliographie

  • H.W. Debrunner, «Deux correspondants jurassiens de l'abbé Grégoire», in Actes SJE, 1984, 51-88
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 26.8.1723 ✝︎ 11.6.1804