de fr it

DavidImer

2.3.1706 à La Neuveville, 3.7.1787 à La Neuveville, prot., de La Neuveville. Fils de Jean-Michel, châtelain du Schlossberg, maire épiscopal de La Neuveville, conseiller aulique, et de Madeleine-Marie-Esabeau Chiffelle. 1740 Marguerite-Esabeau Gallandre, fille de Jean-Jacques, marchand drapier et maître-bourgeois de Neuchâtel. Patente de notaire (1724). Membre du Petit Conseil de La Neuveville (1738-1741). I. succède en 1741 à son père comme châtelain de La Neuveville. Appelé en 1745 aux fonctions de bailli d'Erguël par le prince-évêque de Bâle pour remplacer le bailli Benoît-Aimé Mestrezat, obligé de démissionner à la suite des troubles ayant secoué cette seigneurie depuis 1726. Conseiller aulique en 1757, il résigne ses fonctions de bailli en 1761 en faveur de son fils David. A nouveau châtelain de sa ville natale, il est remplacé dans cette charge par son fils Samuel en 1777.

Sources et bibliographie

  • ABourg La Neuveville
  • Ch.D. Voumard, «Les troubles en Erguël», in Actes SJE, 1927, 223-246
  • L. Chappuis, «Un communier de Tavannes, châtelain de l'Erguel, Benoît-Aimé Mestrezat», in Actes SJE, 1928, 61-99
Liens
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 2.3.1706 ✝︎ 3.7.1787

Suggestion de citation

Imer, André: "Imer, David", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.01.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017669/2007-01-31/, consulté le 20.04.2021.