de fr it

Jean-FrançoisImer

1.2.1744 à La Neuveville, 11.12.1822 à La Neuveville, prot., de La Neuveville. Fils de David (->). Frère de David (->) et de Samuel (->). 1766 Charlotte Gibollet. Etudes de théologie à Genève (1761-1764). Suffragant (1764-1773), puis pasteur jusqu'à sa mort à La Neuveville, où I. dirigea un pensionnat de jeunes filles de 1784 à 1820. Auteur d'ouvrages didactiques et historiques. Son Introduction à l'histoire ancienne et moderne, pour servir à l'éducation de la jeunesse a été imprimée en 1797 alors que l'Histoire abrégée des évêques et de la principauté de Bâle et son journal personnel demeuraient manuscrits. Agronome averti, I. introduisit la culture du ver à soie à La Neuveville. Membre honoraire de plusieurs sociétés savantes de France.

Sources et bibliographie

  • ABourg La Neuveville
  • A. Bandelier, «L'Ephemeron du pasteur Imer», in Panorama du pays jurassien, 3, 1983, 222-239
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

André Imer: "Imer, Jean-François", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.05.2008. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017671/2008-05-06/, consulté le 21.05.2022.