de fr it

Jean-HenryJaquerez

13.12.1711 probablement à Chaindon (comm. Reconvilier), 14.1.1782 à Saicourt, prot., de Saicourt. Fils unique de Henry, tailleur et paysan, et d'Eve Desvoignes, assassinée par son époux. Suzanne Bourquin, fille d'Abram. Après une enfance difficile et une jeunesse sans orientation fixe, J. fit un apprentissage de notaire entre deux séjours à Paris comme valet d'étudiant (1735-1739), puis clerc de notaire (1741-1745). De retour au pays, admis comme notaire à Saicourt, il y exerça de 1745 à 1781. Sans enfant, il institua, après sa femme (✝︎1790), l'école du Fuet (comm. Saicourt) comme héritière de ses biens. Auteur de remarquables Mémoires, manuscrit écrit lors de son second séjour parisien, et sans doute d'une pièce en patois (Comédie nouvelle, 1739).

Sources et bibliographie

  • P. et L. Rebetez-Paroz, éd., Mémoires du Petit Henry, 1982
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 13.12.1711 ✝︎ 14.1.1782