de fr it

Jean-BaptisteJobin

20.9.1747 aux Bois, 31.12.1829 à Delémont, cath., des Bois. Fils de Jean-François Joseph (->) et d'Anne-Ursule Gaud. Célibataire. Etudes de droit à l'université de Strasbourg, doctorat. Avocat de la cour à Porrentruy (1768), secrétaire au service du prince-évêque de Bâle (1769), percepteur en Ajoie et conseiller aulique (1786). Membre de la commission d'enquête (1791-1792), J. participa à la répression des menées révolutionnaires dans l'évêché de Bâle. Après le retournement de novembre 1792, il s'exila à Bienne, puis à Vienne. Précepteur à Lemberg (auj. Lviv, Ukraine) en 1794, il séjourna ensuite à Odessa. Au moment du recès de la Diète impériale (1803), il lui fut attribué une pension comme ancien fonctionnaire épiscopal. Représentant des pensionnés bâlois à Ratisbonne (1805), il vécut à Vienne (1808), puis dans le Brisgau, à Saint-Trudbert (1810) et à Staufen (1812). En janvier 1814, à l'appel de Conrad Charles Frédéric d'Andlau-Birseck, il entra dans l'administration du gouvernement général mis sur pied par les alliés pour l'ancien évêché de Bâle. Président du tribunal de Delémont en 1814.

Sources et bibliographie

  • M. Jorio, Der Untergang des Fürstbistums Basel (1792-1815), 1982, 251-252
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.9.1747 ✝︎ 31.12.1829