de fr it

Théodore Frédéric LouisLiomin

24.3.1765 à Sonvilier, 7.3.1801 à Paris, prot., de Sonvilier. Fils de Frédéric Louis, cabaretier, maire de Sonvilier, et de Susanne Chopard. Neveu de Georges-Louis (->). Henriette Voumard. Licencié en droit, avocat aulique et notaire, L. devint greffier du pays d'Erguël en 1785. Maire épiscopal de Saint-Imier de 1786 à 1797, il participa aux troubles révolutionnaires et travailla activement à la réunion à la France des bailliages méridionaux de l'évêché de Bâle. Président de l'administration centrale du Mont-Terrible, puis premier sous-préfet de Porrentruy le 18 avril 1800. L. rédigea de remarquables rapports sur la situation de l'horlogerie et des industries locales au début du Consulat.

Sources et bibliographie

  • A. Bandelier, Porrentruy sous-préfecture du Haut-Rhin, 1980, 21-23
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.3.1765 ✝︎ 7.3.1801

Suggestion de citation

Bandelier, André: "Liomin, Théodore Frédéric Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.06.2006. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017686/2006-06-23/, consulté le 22.10.2020.