de fr it

Georges-AugusteLiomin

26.9.1763 à Corgémont, 18.1.1819 à Bienne, prot., de Sonvilier. Fils de Georges-Louis (->). 1795 Dyonise Schnyder, de La Neuveville, fille de Ferdinand Henri, notaire, maître bourgeois. Théologie à Bâle, doctorat en droit à Strasbourg. Diacre d'Erguël (1781), ministre de camp au service de France (1786, régiment de Schönau, puis de Reinach), pasteur à Péry (1789). L. joue un rôle de conciliateur lors du mouvement révolutionnaire en Erguël (1792-1793), puis se lance dans le commerce avec les Français occupant le nord de l'évêché. En 1798, il quitte le pastorat, s'établit à Bienne et rachète le moulin et la tréfilerie de Boujean. Romancier et nouvelliste, il publie Les deux solitaires des Alpes en 1791 et La bergère d'Aranville en 1792.

Sources et bibliographie

  • A. Schenk, «Un pasteur révolutionnaire de l'Erguël: Georges-Auguste Liomin», in Actes SJE, 1931, 69-95
  • F. Imer, «Les bons offices du pasteur Georges-Auguste Liomin lors de l'insurrection en Haut-Erguël (1792-1793)», in Actes SJE, 1975, 103-234
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF