de fr it

Henri Joseph XavierScheppelin

12.7.1765 à Porrentruy, après 1820, cath., de Porrentruy. Fils de Fidèle Ignace Joseph (->). Frère d'Antoine Ignace (->). Marie Antoinette Dettwiler. Lieutenant baillival de Saint-Ursanne (1789), S. en fut le représentant à l'Assemblée des Etats de l'évêché de Bâle en 1791. En 1792, S. entra au club révolutionnaire de Saint-Ursanne, qui, en 1793, l'envoya à Paris pour se plaindre du chef révolutionnaire Joseph-Antoine Rengger. En avril 1793, échappant de peu à la mort avec son père, il s'enfuit à Bienne. Tenu en disgrâce par le prince-évêque François Xavier de Neveu à cause de son rôle pendant la Révolution, S. vécut et enseigna à Vienne (1793-1804), puis à Fribourg-en-Brisgau. Le gouverneur général Conrad Charles Frédéric d'Andlau-Birseck l'appela alors, en qualité de secrétaire de langue allemande, à Arlesheim où, comme l'atteste le registre des bourgeois de Porrentruy, il vivait encore en 1820.

Sources et bibliographie

  • M. Jorio, Der Untergang des Fürstbistums Basel (1792-1815), 1982, 274-275