de fr it

Pierre II deGrandson

Attesté dès 1297, vers 1342 . Fils de Jacques de G.-Belmont et de NN. Blanche de Savoie-Vaud, sœur de Louis II de Savoie. Seigneur de Belmont, G. obtient par son mariage Cudrefin, Grandcour et Bellerive (VD), puis, au détriment de ses cousins Champvent, la seigneurie de Sainte-Croix. En 1328, il hérite l'ensemble des possessions vaudoises de son oncle, Othon Ier (->), qu'il reprend en fief du comte Edouard de Savoie en 1329. Combourgeois de Berne en 1330. Fréquemment en conflit avec les comtes de Neuchâtel. G. est enseveli dans l'église des franciscains de G.

Sources et bibliographie

  • O. Dessemontet, La seigneurie de Belmont au Pays de Vaud, 1955, 61-77
  • B. Andenmatten, La Maison de Savoie et la noblesse vaudoise (XIIIe-XIVe s.), 2005
En bref
Dates biographiques Première mention 1297 ✝︎ vers 1342