de fr it

Etienne Henri GeorgesPolier

Portrait, vers 1800. Dessin au crayon avec rehauts de pastel et d'aquarelle, réalisé par Benjamin Bolomey (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne, Collection iconographique vaudoise; photographie Claude Bornand).
Portrait, vers 1800. Dessin au crayon avec rehauts de pastel et d'aquarelle, réalisé par Benjamin Bolomey (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne, Collection iconographique vaudoise; photographie Claude Bornand).

27.6.1754 à Lausanne, 12.6.1821 à Vernand (auj. comm. Lausanne), prot., de Lausanne. Fils de Jean-Antoine-Noé (->) et d'Elisabeth-Antoinette-Suzanne Lagier de Pluviannes. Frère d'Isabelle de Montolieu. 1) 1778 Sophie de Loys, fille de Jean-Louis, seigneur de Correvon, 2) 1814 Mary-Heath Nicholls, Anglaise. Seigneur de Bottens et, dès 1793, de Vernand. Sous-lieutenant (1771), puis lieutenant (1774) dans le régiment d'Erlach au service de France, P. démissionna et revint à Lausanne en 1779. Membre du Conseil des Soixante (1785) et de celui des Vingt-Quatre (1788). Chef du parti modéré lors de la révolution vaudoise, il fut président des assemblées primaires et député de Lausanne à l'assemblée provisoire (1798). Préfet national du canton du Léman (1798-1802), P. fut destitué en raison des mesures répressives qu'il prit contre l'insurrection des Bourla-Papey. Député au Grand Conseil vaudois (1803-1813) et membre de la Commission constituante (1814).

Sources et bibliographie

  • Recueil de généal. vaudoises, 1, 1914, 171-174
  • P.-Y. Favez, G. Marion, Le Grand Conseil vaudois de 1803, 2003, 152-153
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF