de fr it

Johann RudolfSinner de Ballaigues

Premier catalogue imprimé des livres de la Bibliothèque de Berne par son directeur, imprimé en 1764 (Universitätsbibliothek Bern).
Premier catalogue imprimé des livres de la Bibliothèque de Berne par son directeur, imprimé en 1764 (Universitätsbibliothek Bern).

22.5.1730 à Berne, 12.2.1787 à Berne, prot., de Berne. Fils de Johann Rudolf, membre du Grand Conseil de Berne et bailli de Münchenbuchsee, et de Susanne Auguste Fäsch. Neveu de Friedrich (->). 1756 Louise Emilie de Gingins, fille de Victor Frédéric, membre du Grand Conseil de Berne et seigneur d'Orny. Homme de lettres aux intérêts multiples, S. fut directeur de la Bibliothèque de Berne (1748-1776). On lui doit en particulier les catalogues des manuscrits et des livres de la Bibliothèque de l'Etat (auj. Bibliothèque de la bourgeoisie), qu'il rédigea entre 1752 et 1781, des écrits sur l'instruction publique et un essai sur la religion des Hindous. En outre, il adapta en français Les souffrances du jeune Werther, de Goethe, pour le théâtre. Sa femme hérita en 1760 le domaine de Ballaigues. S. entra au Grand Conseil de Berne en 1764 et fut bailli de Cerlier dès 1776, fonction qu'il abandonna en 1781 pour raison de santé.

Sources et bibliographie

  • Voyage hist. et littéraire dans la Suisse occidentale, 2 vol., 1781
  • A. Burri, Johann Rudolf Sinner von Ballaigues, 1730-1787, 1913
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johann Rudolf Sinner
Appartenance familiale
Dates biographiques ≈︎ 22.5.1730 ✝︎ 12.2.1787

Suggestion de citation

Christian Müller (2): "Sinner de Ballaigues, Johann Rudolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.07.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017873/2011-07-07/, consulté le 22.09.2023.