de fr it

GiuseppeFirrao

12.7.1670 à Luzzi (Calabre), 24.10.1744 à Rome, d'une famille patricienne de Naples. Gouverneur, référendaire à la Signature (1709). Prêtre (1714), archevêque titulaire de Nicée (1716), nonce en Suisse (1716-1720) et au Portugal (1720), cardinal (1731), secrétaire d'Etat (1733-1740), camerlingue du Sacré Collège (1741). F. soutint le retour du prince-abbé de Saint-Gall (Joseph von Rudolphi dès 1717), exilé à la suite de la guerre du Toggenbourg. Il s'opposa vivement au Conseil de Lucerne, à propos de l'imposition de certains couvents féminins. Pendant sa nonciature, il tenta d'améliorer la discipline monastique, surtout à Wettingen, et encouragea l'établissement d'un grand séminaire à Soleure. Il servit de médiateur entre la curie épiscopale de Constance et le Conseil de Lucerne, dans leur conflit sur les compétences et les garanties en matière de dispenses de mariage.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 51
  • DBI , 48, 236-240
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF