de fr it

Giovanni BattistaSantonio

1529 à Tarente (Pouilles), 29.2.1592 à Rome. Evêque d'Alife (1568) et de Tricario (1586). Magister domus du pape Sixte V qui l'envoya en Suisse comme nonce en 1586-1587. Sa présence à la conclusion de l'alliance de la Ligue d'Or en 1586 fit grand bruit au plan international, surtout parmi les protestants. Avec l'appui des cantons catholiques, S. décréta des réformes sévères pour améliorer la discipline dans le clergé et les ordres et assuma des fonctions épiscopales à la demande de la Suisse centrale qui avait vainement réclamé un vicaire épiscopal à l'évêque de Constance. Il soutint contre Rome l'arbitrage de Baden de 1585 entre la ville et l'évêché de Bâle. Lucerne repoussa ses tentatives pour limiter les influences laïques (imposition des biens ecclésiastiques, droit de collation) et obtint le rappel de S., premier nonce permanent en Suisse.

Sources et bibliographie

  • P. Blet, Hist. de la représentation diplomatique du Saint Siège, 1982, 278-279
  • U. Fink, Die Luzerner Nuntiatur 1586-1873, 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1529 ✝︎ 29.2.1592

Suggestion de citation

Fink, Urban: "Santonio, Giovanni Battista", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.06.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017917/2009-06-04/, consulté le 19.09.2020.