de fr it

GiuseppeVinci

27.7.1736 à Fermo (Marches), 30.9.1795 à Rome. Fils de Gian Simone, patricien, et d'Aldegonda Massei, de la famille des marquis d'Ascoli. Référendaire à la Signature (1763), gouverneur (1765), président de la Chambre apostolique (1778), prêtre et évêque titulaire de Beyrouth (1785), nonce à Lucerne de 1785 à 1788, puis, après une cure en Italie, à nouveau de 1790 à 1794, majordome (1794). En tant que nonce, après l'effondrement des structures ecclésiastiques en Alsace (suppression des couvents, adoption d'une constitution civile) et au sein de la principauté épiscopale de Bâle (troubles de 1790-1791, fuite de l'évêque François Joseph Sigismond de Roggenbach devant les troupes révolutionnaires en 1792), V. se soucia principalement des émigrés français et tenta de faire régner un ordre provisoire au sein de l'Eglise. Il résolut les problèmes de succession dans les couvents suisses, ainsi que ceux des diocèses de Sion et de Coire en élisant, en 1790, Joseph-Antoine Blatter (qu'il consacra lui-même) à la tête du premier et Karl Rudolf Buol von Schauenstein à la tête du second en 1794.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 54
  • Ch. Weber, Legati e governatori dello Stato pontificio (1550-1809), 1994, 975-976
  • Ch. Weber, Die päpstlichen Referendare 1566-1809, 3, 2004, 978
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF