de fr it

BalthasarHauser

27.6.1797 à Näfels, 14.9.1881 à Näfels, catholique, de Näfels. Fils de Fridolin Josef Anton Hauser, tisserand et stucateur, surnommé Stockidor, et de Maria Magdalena Gallati. 1843 Anna Elisabeth Hauser, fille de Heinrich Friedrich Hauser, capitaine. Après avoir exercé la profession de tisserand, Balthasar Hauser suivit une formation chez Johann Melchior Lütschg et devint instituteur à Näfels (1825-1862). Auteur d'une autobiographie, il écrivit également un mémoire sur les troubles constitutionnels à Glaris (1836-1838) vus par un catholique. Dans cette chronique, Hauser évoqua aussi le conflit du Sonderbund, des événements survenus en Suisse et à l'étranger, des affaires locales, des catastrophes naturelles et rédigea des observations météorologiques. Toutes ces notes, restées inédites, représentent des documents précieux pour l'histoire sociale, culturelle et confessionnelle.

Sources et bibliographie

  • Landesarchiv Glarus, Glaris.
  • Museum des Landes Glarus, Näfels.
  • Brunner, Christoph H.: «Kurze Lebensgeschichte von Lehrer Hauser in Näffels», in: Mitteilungsblätter der Gesellschaft der Freunde des Freulerpalastes, 12, 1979, pp. 4-27.
  • Das 19. Jahrhundert aus Näfelser Sicht. Die Handschriften von Balthasar Hauser. Transkriptionen seiner Werke von Josef Schwitter, mit Einführung von Alfonso C. Hophan, 2020 (Jahrbuch des Historischen Vereins des Kantons Glarus, 100).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 27.6.1797 ✝︎ 14.9.1881

Suggestion de citation

Veronika Feller-Vest: "Hauser, Balthasar", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.03.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017925/2021-03-16/, consulté le 26.05.2022.