de fr it

FridolinZweifel

29.1.1637 à Linthal (auj. comm. Glaris Sud), 12.10.1712 à Glaris, prot., de Linthal et, en 1663, de Glaris. Fils de Jost, bailli, et de Magdalena Stüssi. 1659 Amalia Kappeler, fille de Hans Ulrich, commerçant et juge. Tenancier de l'auberge Zum Löwen à Glaris. Membre du Conseil de Glaris, trésorier (dès 1681), vice-landamman (1689-1691), landammann (1691-1694), délégué à la Diète (1689-1694 et 1701), membre du tribunal des Neuf (1695-1712), du tribunal pour les affaires réelles immobilières (Augenscheingericht, 1711-1712), du consistoire et du Conseil de guerre protestant. Représentant du camp réformé lors de la médiation fédérale pour régler le conflit confessionnel glaronais (1682). Médiateur fédéral lors des troubles de Bâle (1691).

Sources et bibliographie

  • J.J. Kubly-Müller, «Die Landammänner von Glarus 1242-1928», in Jahrbuch Glarus, 47, 1934, 163-164
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Zweifel, Fridolin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.05.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018042/2012-05-08/, consulté le 25.10.2020.