de fr it

JohannesFries

Portrait du bourgmestre de Zurich. Huile sur toile de Johann Caspar Füssli, 1743 (Musée national suisse, LM-62613).
Portrait du bourgmestre de Zurich. Huile sur toile de Johann Caspar Füssli, 1743 (Musée national suisse, LM-62613).

24.6.1680 à Zurich, 13.5.1759 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Johannes, directeur du grenier, et de Regula Heidegger. 1702 Anna Magdalena Holzhalb, fille de David Holzhalb. Etudes de droit à l'université de Bâle durant deux ans, doctorat en 1700. Représentant de la corporation des Cordonniers au Grand Conseil de Zurich (1704). Secrétaire baillival des Vier Wachten (1705-1715). Avoyer (président du tribunal de la ville, 1716-1718). Membre du Petit Conseil (conseiller de 1718 à 1742, bourgmestre de 1742 à 1759) et du Conseil secret (1722). Premier examinateur (1721). Trésorier (1724). Souvent délégué à la Diète.

Sources et bibliographie

  • F.O. Pestalozzi, «Ein Privatkonzert im alten Zürich», in ZTb, 34, 1911, 147-152
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 24.6.1680 ✝︎ 13.5.1759

Suggestion de citation

Lassner, Martin: "Fries, Johannes", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.11.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018069/2011-11-16/, consulté le 28.10.2020.