de fr it

Hans HeinrichBürkli

Le général feld-maréchal en grande tenue. Huile sur toile de Johann Balthasar Bullinger, 1744 (Musée national suisse, LM-24351).
Le général feld-maréchal en grande tenue. Huile sur toile de Johann Balthasar Bullinger, 1744 (Musée national suisse, LM-24351).

23.2.1647 à Trüllikon, 28.10.1730 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Hans Heinrich, adjudant-général au service de France. 1674 Anna Maria Escher vom Luchs, fille de Hans Heinrich, militaire de carrière. Formation militaire au service de France dès 1662. Enseigne lors des campagnes de Flandre (1667-1669). B. se mit au service de l'électeur palatin avec sa propre compagnie franche dès 1669. Major en 1676. Au service de l'Empire dès 1689, d'abord contre les Turcs. Colonel d'un régiment suisse et gouverneur des quatre villes forestières autrichiennes sur le Rhin (Waldstädte) en 1690, major-général en 1695. Anobli en 1699 (chevalier de Hohenburg, puis baron en 1700). Lieutenant-général en 1704, grand-maître de l'artillerie en 1711. Général-feld-maréchal en 1723, grade suprême de l'armée impériale, que B. est le seul Suisse à avoir atteint. Représentant de la corporation des Tailleurs au Grand Conseil en 1716. Seigneur de Trüllikon.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 11.1 et 4.4.1928
  • Schwyzer Nachrichten, 10.3.1947
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 23.2.1647 ✝︎ 28.10.1730

Suggestion de citation

Lassner, Martin: "Bürkli, Hans Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.06.2002, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018129/2002-06-13/, consulté le 27.07.2021.