de fr it

HansOchsner

Mentionné pour la première fois en 1510 à Zurich, 1535 à Zurich, de Zurich. Représentant de la corporation de la Mésange au Grand Conseil (dès 1510) et au Petit Conseil (dès 1519). Premier prévôt de corporation (1520-1531), hospitalier (dès 1525), bailli de Meilen (1523-1535). Personnalité influente dans la politique zurichoise, O. adopta une attitude positive mais critique face aux débuts de la Réforme, puis, après 1528, devint l'un des partisans les plus résolus de Zwingli. Il eut une part de la responsabilité politique de la défaite de Kappel en 1531.

Sources et bibliographie

  • W. Jacob, Politische Führungsschicht und Reformation, 1970, 228-230