de fr it

Karl AugustinFalk

1.11.1839 à Straubenzell (auj. comm. Saint-Gall), 16.12.1903 à Brülisau, cath., de Straubenzell. Fils d'Andreas, agriculteur. Gymnases de Sarnen et de Schwytz, études de théologie à Mayence. Ordination à Saint-Gall en 1864. Chapelain de Gossau (SG) de 1864 à 1868, puis curé de Montlingen de 1869 à 1875 (1884 en fait) et enfin à Brülisau de 1884 à 1903. F. fut l'un des plus ardents défenseurs de l'ultramontanisme. Le 30 avril 1875, le gouvernement de Matthias Hungerbühler, acquis à la cause du Kulturkampf, le déplaça en raison de ses "mauvais" sermons, mais il refusa jusqu'en 1884, contre l'avis de son évêque, d'abandonner son poste paroissial.

Sources et bibliographie

  • F. Gschwend, «Karl Augustin Falk», in Hundert Jahre Diözese St. Gallen, rédigé par J. Meile, 1947, 342-348
  • C. Dora, Augustinus Egger von St. Gallen, 1833-1906, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.11.1839 ✝︎ 16.12.1903
Indexation thématique
Religion (catholicisme)

Suggestion de citation

Dora, Cornel: "Falk, Karl Augustin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.02.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018266/2003-02-25/, consulté le 26.10.2020.