de fr it

ThomasSchmid

vers 1490 probablement à Schaffhouse, entre 1555 et 1560 à Schaffhouse, de Schaffhouse. Fils de Hans, verrier. De 1504 à 1510, apprenti puis compagnon chez le peintre Wolfgang Vogt à Schaffhouse, tour de compagnonnage (après 1512) sans doute à Augsbourg. Maître responsable de la décoration de la salle des fêtes de l'abbaye Saint-Georges à Stein am Rhein (1515-1516). Etabli à Schaffhouse dès 1519, S. participa aux destructions iconoclastes de 1524. Banni comme agitateur en 1529, il séjourna vraisemblablement à Stein am Rhein, Diessenhofen et Rheinau. Il fut aussi mercenaire. Gracié en 1544, il revint dans sa ville natale. S. fut l'un des premiers représentants de la Renaissance en Suisse; les rares œuvres certifiées de sa main sont principalement des peintures murales.

Sources et bibliographie

  • A.S. Andreànszky, «Thomas Schmid», in SchBeitr., 68, 1991, 168-173
  • DBAS, 942
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1490 ✝︎ entre 1555 et 1560

Suggestion de citation

Rutishauser, Werner: "Schmid, Thomas", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.06.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018304/2010-06-23/, consulté le 24.09.2020.