de fr it

HansBoden

Mentionné en 1517 à Berne comme peintre, puis à Fribourg, où il succéda au peintre de la ville Hans Fries. Probablement d'origine souabe. Barbara Hubenschmidt, fille de Konrad, fabricant d'armures, de Fribourg. En 1526, impliqué dans une affaire de meurtre, B. s'enfuit de Fribourg et l'on perd sa trace. Il fut peut-être initié au style de la Renaissance par Wilhelm Ziegler, élève du peintre augsbourgeois Hans Burgkmair l'Ancien. Il subsiste peu de chose de l'œuvre de B. Sa signature figure sur un retable d'une collection privée fribourgeoise, représentant le jardin de Gethsémani, et à côté de celle de Ziegler, sur trois tableaux du Musée d'art et d'histoire de Fribourg. Des travaux qu'il fit à l'hôtel de ville de Fribourg, on a conservé les décors Renaissance de la porte en fer des archives (1522). On sait qu'il a peint des ornements de fontaine et dix-huit statues en bois, mais ces ouvrages sont perdus.

Sources et bibliographie

  • H. Rott, Quellen und Forschungen zur südwestdeutschen und schweizerischen Kunstgeschichte im 15. und 16. Jahrhundert, 3e partie, vol. 2, 1936, 284-285
  • J. Baum, «Hans Boden und Wilhalm (sic) Ziegler», in RSAA, 4, 1942, 47-55
  • Exposition du huitième centenaire de la fondation de Fribourg, 1157-1957, cat. expo. Fribourg, 1957, 222-224
  • MAH FR, 1, 1964; 2, 1956
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 1517 Dernière mention 1526