de fr it

HansHaggenberg

vers 1450 à Winterthour, mentionné pour la dernière fois en 1511 dans les registres fiscaux de la ville de Winterthour. Issu d'une famille de ministériaux. En 1470, H. entra au service d'Ulrich Rösch, abbé de Saint-Gall. A la demande de celui-ci, il réalisa probablement un livre de prières (codex 285, bibliothèque de l'abbaye d'Einsiedeln), exécuta sans doute les peintures du chœur-halle (achevé en 1483) de l'abbatiale gothique de Saint-Gall et signa un armorial en 1488 (codex 1084, bibliothèque de l'abbaye de Saint-Gall). Dès 1477 au plus tard, H. fit partie du Grand Conseil de Winterthour et dès 1483 du tribunal de la ville. Membre de la commission de contrôle des comptes, il fut aussi avocat au Conseil. Auteur d'enluminures, d'armoiries et de peintures murales, H. est considéré comme une figure clé de la peinture gothique tardive de Suisse orientale. On lui attribue en outre (vers 1482) les fresques de la voûte du chœur de l'église paroissiale de Veltheim (ZH), en 1488 celles de l'arc du chœur de l'église de Pfäffikon (ZH), les peintures du cloître du couvent de Töss (vers 1490), la paroi postérieure d'un retable sur laquelle figure l'arbre généalogique des Dominicains (1490-1492, actuellement au Musée national suisse), le chœur de l'ancienne église conventuelle de Rüti (1492) et celui de l'ancienne église de la Sainte-Croix à Wiesendangen (1496-1498).

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 9
  • W. Hugelshofer, Die Zürcher Malerei bis zum Ausgang der Spätgotik, 2, 1929, 63-79
  • MAH ZH, 6, 1952, 60, 210-214, 324-326, 337, 384-385; 8, 1986, 308
  • DBAS, 1, 455
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1450 Dernière mention 1511

Suggestion de citation

Rohde, Martin: "Haggenberg, Hans", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.11.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018348/2007-11-20/, consulté le 05.12.2020.