de fr it

JakobRuss

Mentionné pour la première fois en 1482 à Ravensburg, pour la dernière fois en 1506 à Ravensburg. Sculpteur sur pierre et sur bois, R. acquit sa formation dans l'entourage de Hans Multscher à Ulm ou de Simon Haider à Constance. Au nombre de ses réalisations, on compte le sarcophage d'Ortlieb von Brandis (1485), évêque de Coire; le maître-autel de la cathédrale de Coire, avec son retable parmi les plus richement sculptés de Suisse, dont l'arrière également orné de sculptures n'était visible que du clergé de haut rang (1486-1491/1492); enfin, la décoration de la salle de l'hôtel de ville d'Überlingen (1491-1494). On attribue en outre à l'artiste des réalisations à Coire, Zurich et Stuttgart. Malgré ses séjours à Coire et à Überlingen, R. resta bourgeois de Ravensburg. Il fut l'un des principaux sculpteurs sur bois de Suisse.

Sources et bibliographie

  • A. Klodnicki-Orlowski, Studien zu Jakob Russ, einem spätgotischen Bildschnitzer aus Ravensburg, 1990
  • A. Klodnicki-Orlowski, «Das spätgotische Retabel am Hochaltar der Kathedrale zu Chur», in RSAA, 48, 1991, 148-160
  • A. von Beckerath, Der Hochaltar in der Kathedrale von Chur: Meister und Auftraggeber am Vorabend der Reformation, 1994
Liens
Autres liens
SIKART
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 1482 Dernière mention 1506