de fr it

MartinLebzelter

Mentionné pour la première fois à Bâle en 1492 comme sculpteur sur bois, 1520 à Bâle, d'Ulm et Bâle (1492). Parmi les œuvres qui peuvent lui être attribuées avec certitude, quelques-unes sont partiellement conservées, comme l'autel en bois sculpté de la collégiale Saint-Marcel à Delémont réalisé pour 240 florins (1505-1511) ou les clés de voûte décorées du chœur de Saint-Léonard à Bâle (1512). D'autres commandes, notamment pour l'église de Glovelier (vers 1517), ainsi que des œuvres qui lui sont attribuées (les sculptures sur les volets du retable avec saint Laurent à Rädersdorf, vers 1515; le chandelier en forme de femme de la corporation bâloise des Jardiniers, vers 1520) témoignent de son activité féconde. Avec ceux de Jos et Dominique Guntersumer (père et fils) et de Martin Hoffmann, son atelier de sculpture était l'un des trois plus importants de la cité rhénane au bas Moyen Age.

Sources et bibliographie

  • SKL, 237
  • A. Kaufmann-Hagenbach, Die Basler Plastik des 15. und frühen 16. Jahrhunderts, 1952
  • M. Fuchs, La sculpture en Haute-Alsace à la fin du Moyen-Age 1456-1521, 1987
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 1492 ✝︎ 1520