de fr it

UlrichRuffiner

vers 1480 à Alagna Valsesia ou Riva Valdobbia (Piémont), entre 1549 et 1556 à Glis (auj. comm. Brigue-Glis) en tombant du haut du clocher. Apprentissage de tailleur de pierre sans doute dans la Valsesia (Piémont). R. travailla en Valais peut-être depuis le début du XVIe s., où sa présence est attestée à Rarogne dès 1512/1513 et à Glis au plus tard dès 1544. Il dirigea d'importants projets et collabora à pratiquement tous les grands chantiers valaisans de la première moitié du XVIe s., notamment à l'édification des "temples de la gloire" du gothique tardif du cardinal Mathieu Schiner (église Saint-Théodule à Sion, 1514-1516) et de son adversaire Georges Supersaxo (chapelle Sainte-Anne dans l'église de Glis, 1519), ainsi qu'à la construction de l'ossuaire de Naters (1513-1514) et de l'église d'Ernen (1518). Maître de la transformation de monuments devenus obsolètes (Burgkirche de Rarogne, 1508-1514). Auteur du projet d'amélioration du chemin muletier du col du Lötschen (1519-1520), il bâtit le pont enjambant la Dala près de Rumeling (comm. Inden) en 1539 et celui au-dessus des gorges de la Viège (Chibrücke) près de Stalden (1544-1545). Avec Daniel Heintz le Vieux, R. fut le tailleur de pierre, architecte et ingénieur d'origine Walser le plus célèbre du val Sesia.

Sources et bibliographie

  • R. Riggenbach, Ulrich Ruffiner von Prismell und die Bauten der Schinerzeit im Wallis, 21952
  • K. Aerni et al., Ulrich Ruffiner von Prismell und Raron, 2005 (22009)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF