de fr it

HansKüng

Mentionné pour la première fois en 1494, avant le 11.11.1532 à Rapperswil (SG). Vu son style, K. a dû apprendre la menuiserie et la sculpture sur bois en Souabe, peut-être à Ulm. Des travaux lui ont été confiés à Meilen (1494), Zurich (1520), Lucerne (1523) et Rapperswil (1526). Parmi ses œuvres conservées figurent surtout des plafonds ornés de médaillons sculptés. Il a souvent travaillé avec son fils (par exemple à la maison de la corporation des Forgerons à Zurich, à la salle des fêtes et à la chapelle de la maison de l'apothicaire zurichois Conrad Klauser), mais jusqu'à maintenant, il n'a pas été possible de distinguer la part de chacun.

Sources et bibliographie

  • DBAS, 597
En bref
Dates biographiques Première mention 1494 ✝︎ avant le 11.11.1532