de fr it

JakobMeyer

Première mention en 1512 à Berne, avant 1536 à Berne. Verrier et peintre-verrier à Berne (1512-1535), M. réalisa les vitraux armoriés offerts à l'église de Jegenstorf par le Conseil de Fribourg (1515) et la ville de Thoune (1516). D'autres œuvres ont ainsi pu lui être attribuées, à la collégiale de Berne notamment, et dans les églises de Neuenegg, Reitnau et Ursenbach. Artisan doué plutôt qu'artiste, M. a pu s'inspirer de Niklaus Manuel et de Hans Funk.

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 393; 4, 565
  • B. Anderes, Die spätgotische Glasmalerei in Freiburg i.Ü., 1963, 122-127
  • H. Matile, «Berner Ämterscheiben», in Jahrbuch des Bernischen Historischen Museums, 45/46, 1965/66, 37-39
  • B. Kurmann-Schwarz, Die Glasmalereien des 15. bis 18. Jahrhunderts im Berner Münster, 1998, 373-374, 397
En bref
Dates biographiques Première mention 1512 ✝︎ avant 1536