de fr it

JakobWyss

Mentionné pour la première fois en 1521, dans les comptes du trésorier de Berne, pour la dernière fois en 1527 . Verrier et peintre sur verre, W. reprit l'atelier de Hans Sterr à Berne vers 1515/1516. En 1522, il livra à l'église de Leuzigen un vitrail dont les deux panneaux, représentant un ange muni des armoiries de Berne et un saint Vincent, sont ses deux seules œuvres attestées qui nous soient parvenues. En 1526, la ville de Berne offrit un autre de ses vitraux au lieutenant baillival de Baden. La même année, les héritiers de Jean de Diesbach s'engagèrent à le rémunérer pour ses travaux (peut-être dans la chapelle du château de Pérolles). En 1527, le chapitre de Saint-Vincent à Berne le paya pour trois vitraux destinés à l'église d'Oberbalm.

Sources et bibliographie

  • H. Lehmann, «Die Glasmalereien in Bern am Ende des 15. und Anfang des 16. Jahrhunderts», in ASA, 16, 1914, 218
  • DBAS, 1152
  • B. Kurmann-Schwarz, Die Glasmalereien des 15. bis 18. Jahrhunderts im Berner Münster, 1998, 366
En bref
Dates biographiques Première mention 1521 Dernière mention 1527