de fr it

Melchior vonHörnlingen

1506, de Rankweil (Vorarlberg). H., totalement inconnu jusque là, apparaît en 1489 comme abbé de Pfäfers. Son abbatiat fut marqué par des conflits avec les VII cantons, qui exercèrent l'avouerie sur le couvent après l'incorporation du comté de Sargans à la Confédération en 1483. H. fut un bon administrateur. Mais il aida l'envoyé impérial Georg Gossembrot à s'enfuir de Bad Pfäfers en 1498, agissant ainsi à l'encontre des nouveaux maîtres temporels du couvent. Exilé à Feldkirch, puis détenu par les Confédérés en 1502, on le força à abandonner sa charge. H. dut quitter Pfäfers, dont il resta abbé en titre, avec l'assurance d'une pension. De 1503 à 1505, il fut le coadjuteur et l'administrateur de l'abbé Konrad VII de Georgenberg (Tyrol).

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1017
En bref
Dates biographiques Première mention 1489 ✝︎ 1506