de fr it

Alamand deSaint-Jeoire

21.1 ou 2.4.1366 . D'une famille noble de S. dans le Faucigny. Chanoine du chapitre cathédral de Genève (1323). Après la mort de son prédécesseur Pierre de Faucigny en 1342, S. fut élu évêque de Genève à l'unanimité par un comité électoral du chapitre cathédral de six membres. Ce fut la dernière élection libre d'un évêque à Genève, sans ingérence du pape. S. défendit ses droits de prince d'Empire et de seigneur de la ville contre le comte Amédée VI de Savoie, qui avait acquis le Faucigny et la seigneurie de Gex en 1355 et qui était devenu vicaire impérial de Genève en 1365. S. commença l'édification de nouveaux remparts entourant aussi les quartiers récents des rives du lac et du Rhône.

Sources et bibliographie

  • HS, I/3, 89-90
Liens
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ✝︎ 21.1 ou 2.4.1366

Suggestion de citation

Wildermann, Ansgar: "Saint-Jeoire, Alamand de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.02.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018438/2011-02-03/, consulté le 26.02.2021.