de fr it

Gérard deRougemont

entre le 16.3 et le 5.6.1225 à l'abbaye cistercienne de Bellevaux (Franche-Comté). Fils de Thiébaud, seigneur de R., et d'Alix de Traves. Doyen du chapitre de Saint-Etienne de Besançon (1208). Elu évêque par le chapitre cathédral de Lausanne (1220), R. fut toutefois libéré de cette charge par les évêques de Langres et de Troyes agissant sur ordre du pape Honorius III et à la demande des chapitres bisontins de Saint-Jean (cathédrale) et de Saint-Etienne. Nommé archevêque de Besançon et seigneur de cette ville en 1221, R. s'enfuit lorsque les bourgeois s'approprièrent les droits seigneuriaux (1224).

Sources et bibliographie

  • R. Fiétier, La cité de Besançon de la fin du XIIe au milieu du XIVe s., 2, 1978, 896-903
  • HS, I/4, 117-118

Suggestion de citation

Wildermann, Ansgar: "Rougemont, Gérard de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.01.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018466/2012-01-05/, consulté le 31.10.2020.