de fr it

Jean deCossonay

Attesté vers 1219 comme chanoine de Lausanne, 18.6.1273 à Lausanne. Fils de Jean, seigneur de C., et d'Agnès. Chancelier épiscopal (1231-1239). En 1240, une majorité du chapitre élisait Philippe Ier de Savoie comme nouvel évêque de Lausanne. Favorable aux comtes de Genève et anti-Savoie, une minorité des chanoines emmenée par l'archevêque de Besançon et l'évêque de Langres préférait C., qui s'imposa finalement au printemps 1241 grâce à l'intervention du pape Innocent IV. Les démêlés de C. avec la maison de Savoie entraînèrent le partage de la juridiction séculière à Lausanne entre l'évêque et Pierre de Savoie (1260). C. conclut en 1271 une alliance défensive avec le comte Philippe. Pendant son long épiscopat (1240-1273), C. exerça une grande influence sur l'organisation de l'évêché de Lausanne (création de l'officialité et de châtellenies).

Sources et bibliographie

  • HS, I/4, 120
  • J.-D. Morerod, Genèse d'une principauté épiscopale, 2000, 239-292
Liens
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1219 ✝︎ 18.6.1273

Suggestion de citation

Wildermann, Ansgar: "Cossonay, Jean de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.02.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018469/2011-02-02/, consulté le 26.01.2021.