de fr it

Guillaume deChampvent

Attesté dès 1239, 21.3.1301 . Fils de Henri, seigneur de C. Frère d'Othon (->) et de Pierre (->), cousin d'Othon Ier de Grandson. C. entra au chapitre de Lausanne avant 1239. Il suivit Pierre de Savoie en Angleterre et servit le roi Henri III comme diplomate. Elu évêque de Lausanne en 1273, il engagea une politique vigoureuse de restauration des droits de son Eglise, ce qui le dressa contre la Savoie et les bourgeois de Lausanne, politique qu'il mena en s'appuyant sur l'Empire. Auxiliaire dévoué de Rodolphe de Habsbourg, il fut à ses côtés lors des campagnes contre les Savoie, qui entraînèrent l'installation des Habsbourg dans la Broye (1281-1283), et contre Berne (1288-1289). C. rompit l'alliance entre la ville de Lausanne et la Savoie et brisa le mouvement communal, ce qui suscita des révoltes; de 1282 à 1285, il dut rester éloigné de la ville. Il participa aussi à la partition de l'héritage du comte Philippe Ier de Savoie en 1285 et à la création d'une seigneurie de Vaud, confiée à Louis de Savoie. Attaqué par celui-ci avant juin 1297, il rassembla la noblesse vaudoise contre lui et parvint à le contrer avec l'aide du comte Amédée V, frère de Louis. En 1300, la formation d'une ligue de la noblesse vaudoise contre Louis et le traité d'Ouchy conclu avec Amédée V marquèrent l'apogée de la politique de C. D'abord reprise par ses successeurs, sa politique de restauration des droits de l'évêque devait être peu à peu abandonnée après le retrait des Habsbourg de la Broye, dès 1308. Elle avait toutefois contribué à assurer l'existence du petit Etat épiscopal, dont C. fut l'un des fondateurs. Il fit reconnaître son principatus par l'Empire, développa sa juridiction, notamment à travers l'officialité, et organisa un réseau vassalique. C'est probablement lui qui construisit les châteaux épiscopaux de Bulle et de Lucens; il acquit celui de Glérolles. En 1275 eut lieu la consécration de la cathédrale de Lausanne par le pape Grégoire X, en présence de Rodolphe de Habsbourg.

Sources et bibliographie

  • HS, I/4, 121-122
  • J.-D. Morerod, Genèse d'une principauté épiscopale, 2000
En bref
Dates biographiques Première mention 1239 ✝︎ 21.3.1301