de fr it

FrançoisPrévôt

Mentionné dès 1323, 28.9.1354 à Lausanne. P. est issu vraisemblablement de la famille P. de Virieu, dans le diocèse de Belley (Bugey), où il détenait quelques bénéfices, telles les cures d'Arbignieu et de Pézieu. En 1323, il reçut la survivance d'un canonicat à Lausanne. Comme doyen de Maurienne, official de Belley et conseiller du comte Aymon de Savoie, il négocia en 1338 le mariage d'Amédée de Savoie avec Marguerite de Luxembourg. A l'instigation du comte Louis II de Savoie, seigneur de Vaud, il devint chanoine de Chartres en 1343. Nommé évêque de Lausanne par le pape Clément VI en 1347, il s'avéra habile administrateur. En 1350, il conclut un traité de pacification avec les héritiers de Louis II de Savoie (sa veuve Isabelle de Chalon-Arlay et sa fille Catherine), le comte Amédée de Savoie et les villes de Berne et Fribourg. Il tenta en vain d'obtenir en 1354 une mutation en Maurienne.

Sources et bibliographie

  • HS, I/4, 129
  • J.-D. Morerod, Genèse d'une principauté épiscopale, 2000
  • Gatz, Bischöfe 1198, 328