de fr it

HansBalduff

Attesté à Bâle dès 1451, 3.9.1492 à Bâle, originaire d'Isny im Allgäu (Bade-Wurtemberg), bourgeois de Bâle en 1461. 1) Anna (1477), 2) nom inconnu. Peut-être identique ou apparenté au maître Baldolf attesté à Strasbourg en 1470. Peintre et graveur sur bois formé à Bâle, B. y reçut plusieurs commandes publiques de peintures murales, notamment pour trois portes de la ville (Spalentor en 1467, Steinentor en 1490, Eselstor en 1491). Il participa en 1475 à la décoration de l'église des frères prêcheurs. Entre 1480 et 1490, il travailla comme peintre et sculpteur sur bois à la chapelle Saint-André de Bâle. Maître de la confrérie de Saint-Luc en 1485, il devint membre du Conseil en 1487. Sa réputation s'étendait bien au-delà de Bâle: en effet il fut appelé en 1489 à expertiser les fresques d'un peintre qu'un procès opposait à l'hôpital de Fribourg-en-Brisgau. On n'a conservé de lui aucune œuvre authentifiée.

Sources et bibliographie

  • AKL, 6, 436
En bref
Dates biographiques Première mention 1451 ✝︎ 3.9.1492