de fr it

GiovanniBeretta

Mentionné pour la première fois en 1545 dans une inscription sur le clocher de l'église Santa Maria del Ponte à Brissago et pour la dernière fois le 3.3.1577 dans un livre de comptes de la même paroisse. B. (dit aussi Bertola, Bertoli, Johannes Beretoli), originaire de Brissago, doit avoir travaillé comme architecte dès le milieu des années 1520. A sa mort, son fils Pietro acheva divers édifices, dont l'église Santa Maria del Ponte et la paroissiale Saints-Pierre-et-Paul à Brissago. Certains détails stylistiques font attribuer à B., entre autres, le sanctuaire de la Pietà à Cannobio (I), le clocher, le chœur et la sacristie de l'église Saints-Pierre-et-Paul à Ascona (1525-1534), le clocher de la collégiale Saint-Victor à Muralto (1524-1527, partie inférieure), Saint-Laurent à Losone et l'église conventuelle Saint-François à Locarno (dès 1538). Les ouvrages de B. se rapprochent du style de la Renaissance lombarde (Santa Maria delle Grazie, de Bramante, à Milan).

Sources et bibliographie

  • MAH TI, 1-2, 1972-1979
  • P.A. Frigerio, P.G. Pisoni, I Beretta di Brissago, 1979
  • AKL, 9, 286
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 1545 Dernière mention 3.3.1577