de fr it

HuguesBolard

Cité dès 1469, avant juin 1523 à Genève, couvent des Cordeliers, bourgeois de Genève dès 1472. Pernette, veuve de François Malaginodi. Appelé aussi Hugues le peintre. Etabli à Genève (paroisse de la Madeleine) de 1472 à 1519 en tout cas, B. assista régulièrement aux réunions du Conseil général et fut élu au Conseil des Cinquante. Il travailla pour la maison de Savoie, sans doute dès 1469 (tissus peints, représentations de Samson, de sainte Marguerite et de saint Christophe, décors héraldiques), et la commune de Genève (écus armoriés, accessoires de théâtre, décor des entrées ducales). Les peintures murales les plus anciennes de l'actuelle salle du Conseil d'Etat de l'hôtel de ville (guet, allégorie de la Justice, personnages de l'Antiquité) lui ont parfois été attribuées.

Sources et bibliographie

  • A. Dufour, F. Rabut, «Notes pour servir à l'hist. des Savoyards de divers Etats», in Mém. et doc. de la Soc. savoisienne d'hist. et d'archéol., 12, 1870, 97, 115
  • W. Deonna, Les Arts à Genève, 1942, 204-206, 210
  • A. Baudi di Vesme, L'arte in Piemonte, 4, 1982, 1625
  • F. Elsig, «La peinture en Savoie et en Franche-Comté durant la première moitié du XVe s.», in La Renaissance en Savoie, cat. expo. Genève, 2002, 79-80
En bref
Variante(s)
Hugues Boledi
Hugues le peintre
Dates biographiques Première mention 1469 ✝︎ avant juin 1523