de fr it

Clawer

Mentionné comme sculpteur à Neuchâtel en 1370 . Originaire de Bâle selon un document de 1378, C. est identique à Claus de Wissembourg ou Claus Sideler de Tübingen. Le comte Louis de Neuchâtel lui commanda en 1370 un tombeau (la sépulture monseigneur) dans la collégiale. Il avait probablement achevé ses travaux en 1372. Il reçut la somme considérable de cinquante et un florins. Il ne fut pas seulement l'architecte et le sculpteur du tombeau, mais le responsable de tout le monument et des statues. A la suite des destructions iconoclastes de 1530 et de diverses restaurations des XVIIe et XIXe s., le tombeau est actuellement un "monument composite", réunissant trois types de tombeaux des XIVe et XVe s.: tombe à gisant, enfeu et dalle.

Sources et bibliographie

  • MAH BS , 3, 1941, 265-266
  • MAH NE, 1, 1955, 109-110
  • A. Schaller-Aeschlimann, Das Kenotaph der Grafen von Neuenburg, 1974, 99-100
  • S. Aballéa, N. Schätti, «Le tombeau du comte Louis: un monument singulier?», in RHN, 1997, 167-172
  • C. Piguet, M. Stähli, «Le tombeau des comtes de Neuchâtel», in A+A, 54, 2003, cah. 1, 44-53
En bref
Variante(s)
Claus Sideler de Tübingen
Claus de Wissembourg
Dates biographiques Première mention 1370