de fr it

Georges duGerdil

Mentionné dès 1432 à Jussy-l'Evêque (auj. Jussy), 1475 à Fribourg, de Jussy-l'Evêque. Dit aussi Dugerdil, du Jordil. Marguerite Riss, fille de Willi. Maître maçon et architecte, G. s'établit dans le troisième quart du XVe s. à Genève, où il acquit une maison dans le faubourg de Saint-Victor ("Bellerue"). En 1470, sa réputation était suffisamment établie pour que les autorités de Fribourg, après consultation d'une commission d'experts dont il était membre, lui confient la construction des niveaux supérieurs de la tour-clocher de la collégiale Saint-Nicolas. Il mourut pendant les travaux, après avoir achevé les deuxième et troisième étages, aidé de plusieurs compagnons dont vraisemblablement ses parents François, Pierre senior et Pierre junior.

Sources et bibliographie

  • La maison bourgeoise en Suisse, 20, 1928, XXXVI-XXXVII
  • MAH FR, 2, 1956, 28-30, 51-55, 400-440
  • M. Dugerdil, Destin d'une famille paysanne, destin d'une terre, 1996, 254-266
En bref
Dates biographiques Première mention 1432 ✝︎ 1475