de fr it

Claus

Mentionné pour la première fois à Lucerne en 1414, 30.6.1422 à Arbedo. Né dans les environs de Lucerne, un "Claus, peintre" apparaît sous la rubrique "outrages aux autorités" dans les actes du Conseil de Lucerne. D'après ceux-ci, il peignit en 1417, sur l'enseigne d'une auberge de Sursee, conquis par Lucerne deux ans auparavant, un saint Christophe et, à ses frais, un écusson lucernois. Pour ne pas heurter la clientèle confédérée, l'aubergiste fit disparaître l'enseigne quelque temps plus tard. Sur l'injonction de l'avoyer, C. dut repeindre l'écusson lucernois, mais aussi ceux de Zurich et Berne, sur le mur. Il mourut comme mercenaire à la bataille d'Arbedo. Il ne faut pas le confondre avec un homonyme qui exécuta des peintures sur verre pour Unterwald et Arth en 1469.

Sources et bibliographie

  • SKL, 1, 303
  • H. Rott, Quellen und Forschungen zur südwestdeutschen und schweizerischen Kunstgeschichte im 15. und 16. Jahrhundert, 3e partie, vol. 2, 1936, 181
  • H. Lehmann, Geschichte der Luzerner Glasmalerei von den Anfängen bis zu Beginn des 18. Jahrhunderts, 1941, 4
En bref
Variante(s)
Clewi
Dates biographiques Première mention 1414 ✝︎ 30.6.1422

Suggestion de citation

Hasler, Rolf: "Claus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.12.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018555/2003-12-18/, consulté le 23.10.2020.